[Cameroun]Fecafoot:Ernest Obama remercié et remplacé.

Le désormais ex chef département communication est remplacé à ce poste par un homme discret et fin connaisseur de la communication.Jean Jacques Mouandjo puisqu'il s'agit de lui y est depuis plus d'une dizaine d'années.

C'est fini,la page Obama est tournée,limogé ce samedi ,mais le journaliste rebondit comme porte parole de l'instance.Le poste nouvellement créé par Samuel Eto'o reste le grand inconnu dans l'univers de l'administration de cette maison.

Pourquoi Obama est debarqué?

Aucune raison n'a été officiellement émise.Mais,en interne les langues se délient,même si sous cape.Selon plusieurs indiscrétions,l'ancien directeur général de vision4 et de BNews n'a pas véritablement aidé la fecafoot sur certains dossiers chauds et brûlants.On cite l'affaire de l'équipementier One All Sports,où le journaliste est aller de maladresse en maladresse ,en indiquant des fausses réponses dans ses sorties médiatiques.La fecafoot,du moins son président n'aurait pas apprécié ce manquement,alors que les différentes réunions de briefing établissaient clairement la position de la fecafoot sur chaque dossier sensible.Ajouté à cela,d'autres manquements qui auraient écorné un tout petit peu l'image de la fédération,et sa réputation.En claire,les différents "retours " au sujet de l'aptitude du journaliste à communiquer pour la fédération n'étaient pas bons,et le patron de l'actuel exécutif n'avait que pour choix le virer à ce poste.

Jean Jacques Mouandjo,le très discret et efficace.

Diplômé de l'école de journalisme Esstic,il cumule plusieurs années d'expériences professionnelles au sein de la maison.Réputé pour sa discrétion et peu bavard, son efficacité dans la gestion de la communication de la FECAFOOT a su capter ses patrons.Ce personnage à la fois ouvert et fermé a vu passer plusieurs présidents.De Iya,à Tombi en passant par les présidents des deux comités de normalisation,le Pr Owona et l'avocat Happi,il a toujours su tirer son épingle du jeu.Sa très bonne relation avec la presse sera d'un atout majeur pour ses nouveaux patrons.Sa maîtrise du domaine,surtout la communication des institutions sera d'un très grand avantage,dans un contexte où la fédération prenait déjà un coup.Mouandjo va sans aucun doute installer un nouveau couloir de communication,question de rattraper le peu de verni gratté par les frasques de son prédécesseur.Une grosse lueur d'espoir ,une attente que tout le monde imagine sera à la hauteur du parcours du nouveau patron de ce département..


Michel Ateba

46 News posts