[Cameroun] CHAN 2023 : un grand arbitre Africain absent en Algérie.

Le nom de l’arbitre Gambien ne figure pas parmi les arbitres retenus, pour le stage en prélude au championnat d’Afrique des nations CHAN, du 08 au 31 janvier 2023 en Algérie. Grands absents aussi, les arbitres Camerounais.

 

Au centre d’une grosse polémique, le Gambien Gassama pourrait ne pas participer à la 7e édition du CHAN en Algérie l’année prochaine. Son nom ne figure pas sur la liste des arbitres convoqués pour le premier stage, organisé par la CAF. Plus de 85 arbitres, et assistants, y compris les instructeurs ont été convoqués, et le Gambien est le grand absent. Deux thèses s’affrontent sur cette mise à l’écart .Celle qui indique que le nom de l’arbitre a été « retiré » à cause de son supposé implication dans l’affaire Algérie vs Cameroun (en relation avec la qualification à la coupe du monde Qatar 2022 NDLR), les évènements de Blida, et la deuxième liée à la première, l’arbitre serait persona non grata en Algérie. Le nouveau président de la commission des arbitres à la CAF, aurait pris sur lui de ne pas convoquer l’arbitre, à cause de son dossier accablant même si sans preuves, mais qui continue d’alimenter les débats dans le monde du sport. Papa Bakary Gassama payerait ainsi le prix d’une scabreuse affaire, aux ramifications diplomatiques et politiques, qui pourrait lui couter la suite de sa carrière au niveau de la CAF. Car comment comprendre l’absence d’un arbitre de cette envergure en stage préparatoire, une valeur sûre de l’arbitrage mondial. Une absence pouvant en cacher une autre, celle des arbitres camerounais.

Carine Atezambong, seule au monde ?

C’est la seule camerounaise présente à ce stage. L’assistante considérée comme l’une des meilleurs en ce moment en Afrique, va sans doute disputer sa énième compétition africaine. Pour le reste, aucun autre officiel de son pays n’est admis à ce stage, à la grande surprise générale. Pourtant à la 6e édition au Cameroun, les arbitres du terroir s’étaient bien illustrés. Bien plus, le récent championnat du Cameroun s’est joué sans gros scandales. L’absence Camerounaise en Algérie semble incomprise, si ce n’est discriminatoire, si l’on lance un coup d’œil sur les pays dont les arbitres ont été retenus. Le CHAN se dispute en janvier en Algérie, 18 pays contre 16 lors de la dernière compétition prendront part. Le Maroc est détenteur du trophée, les éliminatoires débutent le 28 aout. Le CHAN est une compétition qui ne concerne que les joueurs issus des championnats locaux, son but, promouvoir les championnats du continent et de donner plus de visibilité aux joueurs qui y jouent.


Michel Ateba

41 News posts